Protéger efficacement votre peau des effets du stress!

Facebook
Twitter
LinkedIn
Courriel!
0 mins
Temps de lecture
Myla Bella
Myla Bella

Ma passion : Les Cheveux...

Protéger efficacement votre peau des effets du stress!
Huile bio pour la pousse des cheveux!
Canada
Huile bio pour la pousse des cheveux!

Le stress, les tensions prolongées et toute une série d’émotions négatives laissent des traces sur la peau de manière très visible et imperceptible. Et bien qu’il soit difficile d’en éliminer complètement la source, lorsqu’il s’agit de protéger la peau de ses effets négatifs, nous avons beaucoup à faire !

Comment le stress affecte la peau? Les effets du stress sur la peau sont graduels et subtils, et échappent parfois à notre attention sans nous faire paniquer : une perte d’éclat progressive ou des processus de vieillissement accéléré ne sont pas perceptibles, mais ils le sont avec le recul. Occasionnellement, la cascade de changements s’emballe : les changements d’acné s’intensifient ou une avalanche de nouvelles imperfections apparaît, parfois aux endroits les moins attendus. À cela s’ajoutent les irritations, les démangeaisons et la sensibilité. Pire encore, un cercle vicieux se crée : plus on a mauvaise mine, plus on se sent mal, et plus la tension est forte, plus les changements défavorables sur la peau sont nombreux.

soins capillaires naturels 39

Pourquoi le stress nuit à la peau?

Il n’y a pas de grand mystère. Le stress permanent a été reconnu par l’OMS comme la maladie du siècle, et les médecins ont été alertés il y a des années par la corrélation alarmante entre des taux élevés de cortisol et l’apparition et le développement de maladies telles que le cancer, les troubles de la thyroïde, l’hypertension, le diabète et l’obésité. Alors comment la peau est notre plus grand organe, pourrait-elle y rester indifférente ? C’est une relation « dès la naissance », et même avant ! Parce que la peau et les émotions ont des racines communes. Au stade embryonnaire, le tissu nerveux et les cellules de la peau se développent à partir de la même couche cellulaire, l’ectoderme, de sorte que leur interaction est inévitable par définition.

Influence des émotions sur l’état de la peau

Non seulement inévitable, mais aussi beaucoup plus grave que nous le pensons. En fait, nous observons cette relation tous les jours, même si nous n’y prêtons pas attention : un rougissement inattendu, la chair de poule en réponse au froid ou les oreilles qui rougissent par gêne, il est clair comme le jour que quelque chose se passe. Et il ne s’agit pas de simples prémonitions : sous l’influence de l’influx nerveux, les vaisseaux sanguins se dilatent et le sang circule plus vite, ce qui fait prendre au visage des couleurs pas toujours souhaitées.

À lire aussi: qu’est-ce qui affecte le pH de la peau et du corps?

Ce mécanisme fonctionne également dans l’autre sens. Lorsque le taux de cortisol atteint des niveaux élevés, toute une série de changements se produit dans la peau au niveau cellulaire. L’adrénaline augmente les facteurs pro-inflammatoires et dégrade le collagène et d’autres protéines, inhibant leur synthèse. La production de mélatonine (hormone du sommeil) est pareillement perturbée, ce qui entrave la régénération naturelle, rendant la peau plus sensible aux blessures, aux inflammations et à la perte d’élasticité. Lorsque la peau n’est pas reposée, elle perd son élasticité et son niveau d’hydratation optimal, et sa barrière protectrice est mise à rude épreuve.

soins capillaires naturels 19

Stress et maladies de la peau

En outre, les triglycérides se décomposent, ce qui affaiblit encore le manteau hydrolipidique, exposant les tissus à la déshydratation, augmentant le risque d’infection et contribuant à un processus de vieillissement accéléré. Mais il ne s’agit pas « seulement » de quelques rides supplémentaires. L’exposition au stress à long terme peut également être à l’origine d’affections chroniques difficiles à traiter, telles que la rosacée, le vitiligo, l’alopécie, la rosacée et même la MA.

Beaucoup d’entre elles, car elles n’affectent pas uniquement la peau, mais laissent aussi une forte marque émotionnelle, nécessiteront des soins spécialisés. Et ce n’est pas exagéré, puisqu’il ne s’agit pas seulement de malheur : de nombreuses affections cutanées sont associées à une dépression de l’humeur à long terme et peuvent même entraîner une anxiété ou une dépression, rendant difficile le fonctionnement normal.

Psychodermatologie, peau et troubles mentaux

Il y a aussi ceux qui, en raison d’un stress permanent sévère, vont provoquer des actions auto-agressives, par exemple l’acné par grattage consistant en l’impossibilité de s’abstenir de manipuler les lésions déjà existantes, ce qui conduit en fait à l’exacerbation du problème, ou la trichotillomanie arrachage involontaire et incontrôlée des cheveux dans un geste de libération de la tension. Ou encore le lavage compulsif des mains qui, outre sa valeur indiscutable dans le cadre de la désinfection, peut entraîner, au mieux, une sécheresse accrue de la peau et, au pire, un eczéma dit d’usure. Dans tous ces cas, la psychodermatologie vient à la rescousse, mais parfois il faut aussi demander un avis psychologique ou psychiatrique.

Comment protéger votre peau du stress

D’accord, mais si le stress est une maladie de notre temps, et qu’à l’ère des pandémies il est pratiquement impossible de l’éliminer, comment s’en protéger et éviter les complications cutanées ? S’ils apparaissent, il vaut mieux consulter un spécialiste plutôt que d’essayer de s’en sortir toute seule, seuls des soins spécialisés ciblés permettront de reconstituer rapidement la barrière hydrolipidique de la peau et de traiter les problèmes secondaires, comme l’eczéma.

Et avant ça ? Il existe plusieurs façons de prendre soin de sa peau et de sa tête en même temps, une liste bien connue, qui prend toutefois un sens légèrement différent dans ce contexte. Les effets régénérateurs d’une nuit de repos ininterrompue se font sentir dans tout le corps. Viennent ensuite l’activité physique et les techniques de relaxation également pour des raisons évidentes. Et l’aromathérapie thérapie et plaisir en un !

Stress oxydatif comment le prévenir

En ce qui concerne le stress oxydatif, qui est tout aussi dommageable pour la peau que celui que nous subissons tous les jours, n’oubliez pas une crème solaire à indice de protection élevé pour minimiser la multiplication des radicaux libres activés par le soleil. Plus une protection antioxydante avec la coenzyme Q10, la vitamine C, le bêta-carotène et le glutathion pour commencer. L’étude des ingrédients cosmétiques ne suffit pas. Pour qu’ils fonctionnent, vous devez ralentir un peu. Se regarder avec soin, avec attention, avec compréhension et avec la volonté de recevoir les signaux envoyés par le corps. Accordez-vous du temps et de l’espace pour vos rituels de beauté préférés, pour organiser vos pensées, pour vous détendre, pour prendre un repas précieux. Parce que les petits pas donnent de grands effets !

Comment nettoyer ses cheveux efficacement?